Lettre d'information du 27.08.16

Jeudi 1er septembre 2016 - une journée sur la mobilité électrique

Une manifestation dédiée à la mobilité électrique est mise sur pied le 1er septembre à Delémont. L’événement est organisé par Sacen SA - la société d’approvisionnement et de commerce d’énergie qui regroupe Delémont, Develier, Lamboing, La Neuveville, Moutier, Nods, Saint-Imier et Tramelan – ainsi que par ener-J, l’association pour l’énergie du canton du Jura et du Jura bernois. Il aura lieu au Garage de l’Ouest et de la Birse à la sortie de la capitale jurassienne direction les Rangiers. Les participants pourront tester de nombreux véhicules électriques dès 15h et assister à une conférence-débat sur les enjeux de la mobilité électrique à partir de 19h.

Mobilité et consommation énergétique

Le canton du Jura vise une société à 4000 watts pour 2035. A long terme, la Confédération vise même une société à 2000 watts.  Les 6400 watts de puissance continue nécessaires aujourd'hui à chacun d'entre nous sont encore très éloignés de ces objectifs. Divers projets et mesures sont mis en places ou en cours d'élaboration afin de comprimer notre consommation énergétique en lien avec l'électricité et la chaleur. Un tiers de notre consommation énergétique est toutefois utilisé pour nos déplacements. L'atteinte des objectifs globaux ci-dessus nécessitera dès lors également des adaptations de nos habitudes dans ce domaine. Des alternatives au traditionnel moteur à explosion existent. Retrouvez ci-dessous une vue d'ensemble de la consommation énergétique nécessaire pour 100 km parcourus.
Moyen de déplacementConsommation énergétique [kWh/100 km]
Voiture à essence récente60
Voiture électrique10-16
Scooter47
Scooter électrique4-8
Vélo électrique1
Train8

Les propositions concrètes de PRO VELO Jura en lien avec la mobilité

Dans le cadre de l'élaboration de la stratégie énergétique 2035 du Canton du Jura, PRO VELO Jura a formulé des propositions concrètes relatives à la mobilité afin que l'objectifs d'une société à 4000 watts en 2035 puisse être atteint. 

En savoir plus...

Selon l'OFS, la majorité des pendulaires se déplacent encore à l'énergie moteur

L'Office fédéral de la statistique a publié les derniers relevés concernant les pendulaires. Les chiffres se rapportent à l'année 2014 et aux principaux moyens de transport utilisés pour se rendre au travail. Les véhicules privés sont plus appréciés que les transports publics de même pour les moyens de transports rapides qui devancent ceux qui sont plus lents. Le pourcentage attribué au vélo est relativement faible. La mobilité combinée n'est pas prise en compte.

Environ plus de la moitié des pendulaires (52%) utilisent la voiture, 30% les transports publics, 9% se déplacent à pied et 6% à vélo. La part du vélo n'a guère évolué depuis l'an 2000. En moyenne, les pendulaires de 2014 parcourent une distance de 14,5 km pour se rendre au travail (12% de plus qu'en 2000) et leur trajet durent 30 minutes (23 minutes en 2000).

En savoir plus...

L’association de soutien Initiative vélo salue le contre-projet du Conseil fédéral

Le 17 août, le Conseil fédéral a délibéré sur le contre-projet direct à l’initiative vélo et l’a mis en consultation. L’association de soutien Initiative vélo salue cette avancée, qu’elle considère comme une reconnaissance de la nécessité de promouvoir davantage le vélo.


Le Conseil fédéral a délibéré sur un contre-projet direct à l’initiative vélo et a ouvert la procédure de consultation. Le contre-projet reprend en substance les propositions du comité d’initiative et reconnaît ainsi le bien-fondé de sa demande. Déposée le 1er mars de cette année, l’initiative demandait à la Confédération d’encourager la pratique du vélo et de soutenir les cantons et les communes dans leurs efforts pour améliorer l’infrastructure cyclable et promouvoir le vélo.

La Suisse a un grand retard à rattraper en matière de trafic cycliste. Même si l’intérêt de la bicyclette est désormais largement reconnu dans certaines régions et dans certaines villes de Suisse, la promotion du vélo n’en est qu’à ses balbutiements en comparaison avec d’autres pays européens.

Le développement de la pratique du vélo au quotidien et pendant les loisirs ne présente que des avantages: pour la santé et l’environnement, bien entendu, mais aussi pour les autres usagers de la route, qui bénéficient d’un allègement des conditions de circulation et de la fréquentation des transports publics. L’initiative vélo a pour but d’encourager un plus grand nombre de personnes – pendulaires, élèves, etc. – à se mettre en selle, et ainsi à augmenter sensiblement la part des cyclistes dans la circulation routière.

À ce titre, l’association de soutien Initiative vélo salue sur le principe le contre-projet direct du Conseil fédéral.

C'est la distance qui fait toute la différence

Vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre d'information

Désinscrivez-vous ici...

Devenez membre de PRO VELO Jura et bénéficiez de rabais et avantages chez nos partenaires


PRO VELO Jura
c/o Claude-Alain Baume
Estivage 10
2800 Delémont
www.provelojura.ch
jura[at]pro-velo.ch