Brève -> 11 novembre 2014

Gothard - non au 2ème tube

L'article constitutionnel sur la protection des Alpes interdit toute extension de la capacité des routes de transit dans les régions alpines, donc, en particulier, le percement d'un deuxième tunnel routier à travers le massif du Saint-Gothard.
Depuis 1994, le lobby de la route veut supprimer cette interdiction de la Constitution. Mais chacune des tentatives dans ce sens s'est soldée par un fiasco. En 2004, le peuple a rejeté le "contre-projet Avanti" à 63 pour cent.


Pourtant, le Conseil fédéral a décidé en juin 2012 de construire un deuxième tube. Après l'achèvement de l'assainissement du tunnel existant, chaque tube ne serait cependant exploité que sur une seule voie. Cette décision est irrationnelle. Il est techniquement comme juridiquement impossible d'empêcher que, sous la pression de l'UE, la troisième et quatrième voies ne soient mises en exploitation un jour.

Toutes les études faites jusqu'à présent par les offices compétents ont montré qu'un assainissement sans deuxième tunnel est tout à fait réalisable et de plus moins coûteux que la construction préalable d'un deuxième tube.

Un second tunnel routier au Gothard saboterait la politique du transfert modal et pourrait nuire à la rentabilité des infrastructures ferroviaires (NLFA, Rail 2000). Les conséquences en seraient des bouchons et goulets d'étranglement supplémentaires sur les rampes d'accès et les zones d'habitation déja surchargées des grandes agglomérations. Pour cette raison, PRO VELO Suisse et PRO VELO Jura s'opposent fermement à cette intention qui coûte cher et qui est contre-productive.

En savoir plus...

Pensez à soutenir nos membres partenaires

Vous ne souhaitez plus recevoir nos brèves

Désinscrivez-vous ici...

PRO VELO Jura
c/o Claude-Alain Baume
Estivage 10
2800 Delémont
www.provelojura.ch
jura[at]pro-velo.ch